Clicky

Spoofing, Fly, Fake GPS : Niantic attaque Global++ en justice. - Wizards Unite France ⚡

Spoofing, Fly, Fake GPS : Niantic attaque Global++ en justice.

John Hanke, PDG de Niantic.

[EDIT 15/06 -18h40 : Quelques heures après le dépôt de plainte de Niantic, Global++ a annoncé mettre un terme à ses activités.]

Clap de fin pour les spoofers

Si vous jouez à Pokémon GO ou que vous avez voulu jouer à Wizards Unite avant sa sortie en France, vous avez certainement déjà entendu les termes : « fake gps », « fly » ou « spoofers ». Pour ceux qui ne sont pas familiers avec ces termes, voici une petite explication.

Pokémon GO et Harry Potter : Wizards Unite sont des jeux basés sur la géolocalisation. Votre personnage se déplace sur la map en fonction de votre déplacement dans le monde réel. Cependant, les plus flemmards de ces communautés passent par des applications de triche qui leur permettent de se déplacer dans le jeu sans se lever de leur canapé.

Ces pratiques sont souvent mal vues car elles rendent le jeu plus « facile » en donnant la possibilité aux tricheurs de gagner de l’expérience et de progresser plus vite ainsi que d’augmenter leurs chances de trouver des Pokémon – ou des Retrouvables dans Wizards Unite – rares ou exclusifs dans certaines parties du monde.

Pendant un certain temps, Niantic se contentait d’afficher un message d’alerte mais très peu de tricheurs se retrouvaient réellement bannis. Aujourd’hui, les mesures prises par le studio sont passées à la vitesse supérieure.

spoof-pokemon-go

Business Insider rapporte que Niantic a porté plainte contre Global ++, un groupe qui développe des outils de triche pour plusieurs jeux basés sur la géolocalisation : Pokémon GO, Jurassic World Alive, Walkind Dead : Our World, etc… Dernièrement, ils ont créé une application pour tricher dans Harry Potter : Wizards Unite.

Pour Global ++, leur pratiques sont de simples « modifications », des tweaks, mais en réalité leurs applications utilisent l’intégralité du code de base du jeu. Niantic considère ça comme une atteinte à sa propriété intellectuelle qui justifie une attaque en justice.

Parmi les informations relayées dans l’article, une phrase retient notre attention.

business-insider-extrait-hpwu

Niantic dépose cette plainte à la veille du lancement de Wizards Unite aux Etats-Unis. On pense que ce n’est qu’une mauvaise formulation de la part du journaliste car nous savons que le jeu sera dévoilé en exclusivité à une partie de la presse et à des youtubeurs le 18 juin aux Etats-Unis. En revanche, il est possible qu’après le 18, les USA deviennent le prochain pays à avoir accès à Wizards Unite !

Il est étonnant que Niantic ait mis autant de temps pour prendre des mesures plus concrètes contre ce genre d’applications. Peut-être que cette manœuvre est motivée par Warner Bros, qui ne souhaite pas que sa franchise soit exposée à ce genre de pratiques. Ce qui nous interpelle également c’est que Global ++ n’est pas le seul développeur d’application de spoofing. En effet, iSpoofer propose aussi des outils de ce genre, notamment un pour « fly » dans Wizards Unite, mais iSpoofer n’est pas mentionnée dans la plainte. Cependant, il est possible que la décision de justice qui découlera de cette plainte contre Global++ serve d’exemple pour limiter ce genre de pratiques et les dissuadent de continuer.

Mais il ne faut pas se leurrer, même si ces mesures vont dans le bons sens, il y aura toujours des moyens détournés pour tricher dans Pokémon GO ou Wizards Unite.

Plutôt que de chercher à tricher, pourquoi ne pas prendre exemple sur Hermione ? Foncez à la Bibliothèque, consultez nos guides et soyez prêts pour la sortie de Wizards Unite en France 😉

⬇️⬇️⬇️

Ne ratez rien de l’actualité Wizards Unite :

 

Source BI
vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.